Nos derniers articles

Search plus Your World

Google lance la “recherche sociale”

Annoncée mardi 10 janvier 2012 , la nouvelle fonctionnalité de recherche sociale de Google crée déjà la controverse.

Désormais les internautes américains peuvent voir apparaître dans les annonces des pages du moteur de recherche deux types de résultats: soit les liens web classiques, soit des liens Google+.

Google intègre ainsi des statuts, des photos de l’internaute ou de ses amis Google+, les profils Google+ pertinents, les pages et les célébrités liées à la requête.

La deuxième tentative

Ce n’est pas la première tentative de Google d’intégrer des contenus sociaux dans ses pages de résultats (affichage en temps réel des statuts Facebook, Twitter,etc.. en 2009). Ces fonctionnalités avaient été retirées du moteur de recherches au bout 2 ans.

Le bouton +1 lancé en mars 2011 a été relié au réseau Google + il y a 7 mois; cela a eu pour impact de commencer à faire remonter certains contenus dans les résultats de recherche.

Bing, quant à lui, a déjà intégré les statuts Facebook dans ses résultats.

Avec la recherche sociale, Google tente ainsi de promouvoir le réseau Google + en lui donnant un avantage concurrentiel, tout en continuant d’améliorer ses résultats de recherche.

Et la concurrence?

Rappelons que le réseau Google + comptabilise 67 millions de visiteurs contre 168 millions pour Twitter et 793 millions pour Facebook*

Derrière cette quête de visiteurs, l’enjeu réel est publicitaire. En effet on prévoit qu’en 2012, 10.6% des budgets publicitaires mondiaux seront attribués aux réseaux sociaux**

L’exclusion des statuts Facebook et contenus Twitter au profit de l’intégration des contenus Google + crée la polémique et risque d’approfondir la non-communication entre les réseaux et le moteur de recherche.

Cette nouvelle fonctionnalité pose également un problème d’atteinte à la libre concurrence de par la position dominante du moteur.

Rappelons que comme le met si bien en avant Google, le rôle des moteurs de recherche est de «renvoyer vers la meilleure information, même s’ils ne l’ont pas chez eux». Un rôle que Google ne suivrait plus avec la recherche sociale?

*chiffres comScore, novembre 201
**Source E marketer

Laisser un Commentaire