Nos derniers articles

L’importance de la vitesse de chargement de votre page mobile

Même si cela fait déjà plusieurs années que l’on en parle, la part d’utilisation des mobiles dans la vie de tous les jours continue de grandir, au point de remplacer les habitudes d’achat des internautes qui passent de plus en plus de l’ordinateur (tranquillement à la maison), vers le mobile (quelque soit l’endroit où ils se trouvent). La connexion internet omniprésente dans nos vies, n’est plus un frein à l’achat. Dans le métro, tram, bus, en marchant dans la rue, au restaurant… : toutes les situations sont bonnes pour favoriser l’achat, surtout quand l’internaute a une une idée bien précise de ce qu’il désire acheter.

Il y a quelques années, les annonceurs se devaient d’avoir un site responsive, mobile friendly et tout ce que cela engage. Maintenant que ces recommandations sont passées en « must-have », d’autres facteurs entrent en jeu et particulièrement la vitesse de chargement des pages mobiles.

Une concurrence de plus en plus accrue sur tous les devices

Il y a quelques années, certains se vantaient d’avoir un « site responsive » ce qui donnait un avantage concurrentiel significatif, qu’il soit vitrine ou e-commerce. Avec la démocratisation de l’utilisation mobile, tous les annonceurs ont été obligés d’adapter leur site pour mobile. C’est ainsi que de nouveaux facteurs sont entrés en jeu, comme la vitesse de chargement des pages.

Les consommateurs attendent également que les sites soient de plus en plus rapides, quelques soient leurs recherches. Qui n’a pas, un jour, dû patienter quelques secondes de trop, au point d’arrêter sa recherche et de changer de site ? Un cas qui n’est pas isolé puisque pour rappel, un site qui met plus de 3 secondes à charger perd 53 % de ses mobinautes [1]. C’est encore plus fragrant lorsque le temps de chargement dépasse 7 secondes : la probabilité que l’utilisateur quitte la page augmente de +113 % [2].

Ces analyses et statistiques ne trompent pas. Il est ainsi simple de constater que, plus le temps de chargement de votre page est long, plus vos concurrents risquent de récupérer le trafic, le lead ou encore la conversion. La double répercussion sera que vos principaux KPIs se verront à la baisse comme le taux de rebond ou le taux de conversion, ce qui n’est jamais bon.

Ce n’est malheureusement pas le seul facteur à prendre en compte, car google, qui ne plaisante pas avec la vitesse de chargement, a décidé de le définir comme un facteur de classement, et ce dès Juillet 2018. Google a en effet, annoncé récemment que le critère de la vitesse sera un des facteurs utilisés dans les classements de recherche naturelle sur mobile.

Le page speed score, un facteur du classement Google mobile

Il est tout naturel que Google intègre la vitesse de chargement dans ses facteurs de classement mobile, celle-ci étant déjà un facteur pour les sites dekstops. L’évolution est donc logique et à anticiper dans sa stratégie SEO.

Ainsi, il faudra clairement être à la page dès Juillet 2018, car vous pouvez être sûrs que vos concurrents, ou simplement les sites qui intègrent une forte stratégie SEO le seront. Optimisez le mieux possible son site mobile prend du temps et des moyens, alors autant ne pas se laisser dépasser par les événements et avoir un coup d’avance !

Google met à disposition plusieurs outils très faciles d’utilisation qui vous permettront de savoir ce qu’il faut optimiser sur vos pages mobiles :

  • Google PageSpeed Insight : Outil d’analyse qui donnera une note à votre site par device ainsi que plusieurs suggestions d’optimisations (notamment mobile, Réels utilisateurs via Chrome UX report)

  • Think with Google : Outil qui génère en temps réel un rapport de vitesse de sites mobiles via les domaines, ce qui pourra vous permettre de comparer votre vitesse avec celle de vos concurrents principaux.
    Attention, cet outil dispose d’un ensemble de données, il se peut que votre domaine n’y soit pas.

  • Test My Site : Logiciel Online de Google qui permet d’obtenir le temps de chargement de votre site mobile ainsi qu’une estimation du pourcentage de visiteurs perdus liés au temps de chargement (3G seulement)

Bien sûr, il existe d’autres sources capables d’analyser votre site mobile, quelque soit la source d’analyse de la qualité du temps de chargement, il est essentiel de ne pas négliger l’optimisation des pages mobiles. Google recommande d’avoir une accessibilité sur une page mobile en moins de 5 secondes (avec une connexion 3G basique). Les optimisations vous permettant de gagner quelques dixièmes de seconde, même minimes, vous aideront à améliorer plusieurs KPIs indispensables (taux de rebond, taux de conversion, SEO global, etc.).

[1] Données Google mondiales, données Google Analytics cumulées et anonymes, recueillies auprès d’un échantillon de 3 700 sites mobiles ayant accepté de partager des données d’analyse comparative.

[2] Étude Google/SOASTA, 2017

 

Laisser un Commentaire