Nos derniers articles

Moins d’annonceurs, mais une concurrence plus féroce : la future « petite » évolution d’Adwords

Comme très fréquemment, les pages de résultats de recherches Google vont à nouveau évoluer sur l’interface Desktop. Cette fois ci, pas de nouveau format, mais une réorganisation de l’affichage au sein des SERP.

Nouveauté Google Adwords : affichage au sein des SERP

A compter d’aujourd’hui, lundi 22 février 2016, un nouvel affichage va donc voir le jour sur des requêtes, ayant trait à des combinaisons fortement concurrentielles, de secteurs déjà très congestionnés. Désormais, plus d’annonces sur le côté droit de votre écran, mais 4 annonces premium (vs 3 aujourd’hui) et jusqu’à 3 annonces en bas de pages.

La place libérée sur le côté droit pourrait désormais être réservée au knowledge graph ou au PLA (Product Listing Ads ou Google Shopping) lorsque le secteur d’activité le permet, car effectivement, tous les secteurs ne seront pas concernés par cette évolution (du moins pour le moment). Les secteurs de type « hôtel », « assurance », etc. seront les premiers à être concernés par cette modification.

 

Exemple d’affichage sur la requête « assurance auto » :

affichage serp google - assurance autoExemple d’affichage sur la requête « hotel paris » :

affichage serp google - requete hotel paris

Mais alors, il va falloir se battre pour être tout en haut des SERP ?

Tout à fait, mais comme avant de toute façon… Parmi les principales incidences sur vos campagnes, on pourra prévoir une hausse des enchères assez mécanique : dès lors que vous verrez apparaître dans votre interface préférée « Enchère insuffisante pour la première page » sur des combinaisons de mots clés qui vous ont déjà généré des ventes ou des leads, on peut parier que vous allez vous battre pour eux. La contrepartie de cet effort sur le CPC reste tout de même intéressante : la visibilité de la zone premium sera bien évidemment plus chère, mais plus importante car vous serez moins nombreux à y être présent !

Conséquence ?

  • de meilleurs taux de clics,
  • un meilleur Quality score,
  • et une envolée des coûts maîtrisés.

OK, mais moi, petit annonceur qui surveille mes dépenses, je vais disparaître de Google Adwords alors ?

Attention, rassurez vous, comme évoqué précédemment, pour le moment, seules des requêtes concurrentielles de certains secteurs sont concernées. Ne paniquez donc pas, et continuez donc de travailler votre longue traîne tranquillement. En surveillant de près les résultats des prochains jours / semaines, vous serez en mesure d’identifier l’impact réel sur vos campagnes et ainsi d’ajuster votre stratégie de positionnement en conséquence.

Laisser un Commentaire